Recommandations Etudes Partenaires Histoires

 

Les faits et chiffres à connaître

  • Le nombre de Juifs incarcérés en Israël s’élève à 5 200. La quasi totalité d’entre eux proviennent des classes socio-économiques défavorisées et sont issus de milieux traditionalistes.
  • 75% des délinquants entrent en prison à cause de l’usage ou de la vente de drogues dures. Certains procèdent à un sevrage en prison, mais retombent dans la drogue dès leur libération.
  • 35 000 lycéens en Israël utilisent à l’heure actuelle des drogues dures.
  • Depuis sa création en 1972, l’association Keren Hatechouva a assuré la réinsertion de 650 prisonniers et leurs familles.
  • Le Keren Hatechouva, une association unique en son genre en Israël, a été choisie par l’État d’Israël afin d’offrir une structure de thérapie aux délinquants incarcérés pour violence familiale.
  • Le centre d’accueil « Ma’on Avraham » a déjà traité avec succès une centaine de toxicomanes.
  • Des personnalités exemplaires ont émergé parmi les délinquants pris en charge par l’association. Ils assument aujourd’hui des rôles éducatifs au Keren Hatechouva et dans d’autres cadres de réinsertion sociale.